Patrimoine oublié

Hors des lieux de passage mais pourtant si près de vous, des mondes oubliés subsistent.

Arrêtez-vous et regardez les, ces ruines que nous avons pris l'habitude de ne plus voir.
Vous découvrirez des architectures imposantes rongées par le temps.
Vous observerez la végétation qui poursuit sa reconquête au fil des saisons.
Vous ressentirez le calme assourdissant qui règne dans ces sanctuaires.

Ces édifices, balayés par les courants d'air, sont déserts. Ils conservent cependant les traces de l'activité humaine passée.
L'imagination aidant, les anciens occupants reviendront. Avec vous, ils déambuleront parmi ces vestiges qui furent leur quotidien et souvent leur fierté.
L'espace d'un instant, remontons le temps et redonnons vie à ces lieux pétrifiés.

L'oubli et la décrépitude ont offert une nouvelle majesté à un patrimoine qui se désagrège.
Visitons le une dernière fois avant qu'il ne redevienne poussière.

Une usine de produits chimiques, abandonnée depuis 2004.
Les lieux sont déserts, immobiles mais témoignent cependant d'une intense activité passée. L'usine semble avoir été fermée du jour au lendemain, conservant encore la trace du quotidien des ouvriers. Les outils sont en désordre sur les établis et les posters couvrent encore les murs des bureaux.
Un lieu à explorer avec précaution car des substances dangereuses parsèment le site. Le risque de pollution est réel mais le mandataire n'a pas les moyens de payer la dépollution ...

Errance du coté de la base sous-marine de Bordeaux. Le faubourg de Bacalan conserve de nombreux vestiges de l'activité industrielle du XVIIIe et XIXe siècle. Ces traces du passé sont en sursis car l'arrivée du tramway et le pont Bacalan-Bastide augmentent la valeur immobilière de ce quartier longtemps délaissé.

La caserne Niel, abandonnée depuis 2005. Deuxième visite à ces lieux. Je constate que la fréquence de renouvellement des graffs est élevée car beaucoup des graffs photographiés lors de la précédente visite ont été recouvert par de nouvelles fresques.
La caserne devait être détruite et plusieurs bâtiments ont déjà été rasés. Cependant une partie des lieux va être préservée dans le cadre du projet Darwin (projet de développement durable concernant l'agglomération bordelaise).

Un hôpital en ruine en Gironde. Des couloirs interminables, inquiétants. Des plafond éventrés. Quelques vestiges médicaux évoquent la fonction de ce bâtiment.
Les dégradations volontaires, incendies, et messages inscrits sur les murs apportent une atmosphère angoissante. La folie semble habiter dans ces murs.

La caserne Niel, abandonnée depuis 2005. Le lieu, immense, est le terrain idéal pour les graffeurs qui sont au calme pour réaliser de superbes fresques. La presque totalité des murs est graffée donnant à cette ancienne caserne un aspect inattendu contrastant avec la destination initiale des bâtiments.

Tous les articles...